Névralgie cervico-brachiale: que faire ?

nevralgie cervico brachiale

D’après mon médecin, j’ai une névralgie cervico-brachiale.

La névralgie cervico-brachiale
NDR: La névralgie cervico-brachiale est l’équivalent de la sciatique pour les membres supérieurs. La névralgie cervico-brachiale est causée par l’inflammation et/ou la compression d’un nerf situé au niveau de la colonne cervicale. Le terme cervico-brachial fait référence à un symptôme en relation avec la nuque ET le bras.

L’inflammation / compression de ce nerf entraîne une série de symptômes désagréables: maux de têtes, mal à la nuque, douleurs cervicales, mal aux épaules, douleurs en haut du dos, douleurs dans le bras, picotements et fourmillement dans les bras et dans les doigts, perte de sensibilité au niveau du bras, perte de sensibilité dans les doigts).

L’ostéopathe m’a dit que j’avais 2 vertèbres de déplacées.
Au départ, j’avais extrêmement mal à la nuque, épaule, dans le bras, et décharges électriques le long du bras et dans l’annulaire et l’auriculaire.
J’ai donc consulté un ostéo pour qu’il me remette en place. Pendant une semaine j’avais encore plus mal, la cortisone et le voltarène ne calmait pas la douleur.
Puis c’est passé, j’ai donc repris un train de vie normal pendant 3 jours puisque au 3ème jour ça à relâché…

Je suis donc retourné voir l’ostéo sauf que 4 jours après c’était toujours insupportable (douleur permanente + douleur dans l’index et le majeur).
Je suis donc allé voir mon médecin qui m’a prescrit du lamaline, baclophène et indocid. Les muscles ce sont décontractés mais j’ai toujours mal à l’épaule, la nuque, le bras (je sens bien que c’est le nerf) et j’ai toujours des trigger points (noeuds dans les muscles)…
Ça fait 10 jours que j’ai mal et que rien ne calme cette douleur je ne peux rien faire…

L’ostéopathe a t’il fait une erreur à la deuxième manipulation?

Je passe une irm en mars je ne sais pas comment je vais tenir…

Avez-vous des conseils à me donner?


Névralgie cervico-brachiale: comment ça se soigne ?

Le traitement classique d’une névralgie cervico-brachiale consiste en la prise de médicaments anti-inflammatoires, anti-douleurs et myorelaxants (décontractants musculaires) et c’est bien ce qu’a prescrit votre médecin.
Quelques séance de kiné permettront d’apprendre les geste à faire et à ne pas faire afin d’éviter d’aggraver la situation.

L’ostéopathe a t’il fait une erreur à la deuxième manipulation ?

Oui bien sûr! A la 1ère également. Si vous lui avez bien décrit vos symptômes, l’ostéopathe n’aurait jamais dû vous manipuler.
Un ostéopathe ne peut pas traiter une névralgie cervico-brachiale. Vous présentiez déjà les symptômes en vous rendant chez lui, donc l’ostéopathe n’est pas responsable de votre problème mais il ne vous a certainement pas aidé.

Lorsqu’un nerf est touché, il faut consulter un vrai médecin (Orthopédiste, neuro-chirurgien).

La névralgie cervico-brachiale est un problème assez courant: beaucoup de gens y passent, un jour au l’autre au cours de leur vie.
Le problème finit par se régler mais il faut être un peu patient. Cela prend un certain temps (en général on compte en semaine).

Attention les bras!

Le corps humain est capable d’accomplir des petits miracles en matière d’auto-guérison et il faut faire preuve de lucidité au quotidien pour éviter de lui compliquer la tâche.

Il y a toute une série de gestes qui nous paraissent complètement anodins dans la vie de tous les jours, qui sont susceptibles de ralentir le processus de guérison en cas de névralgie cervico-brachiale.

Soyez particulièrement attentive à la manière dont vous utilisez vos bras. Garder les bras tendus pendant une période prolongée entraine fatigue et tensions dans les épaules, le haut du dos et la région cervicale et cela rallonge sérieusement les temps de guérison.

Garder le bras tendu pour tenir son téléphone mobile, la tête penchée pour regarder l’écran, l’autre bras tendu pour tapoter l’écran et les douleurs ne seront pas prêtes de s’arrêter.

Pareil pour la tablette, pareil pour l’ordinateur, pareil lorsque l’on cuisine, pareil lorsque l’on mange, lorsque l’on range le linge…

Dans le cas d’une névralgie cervico-brachiale, l’utilisation des bras doit être un geste bien réfléchi dont la durée doit être la plus brève possible.

Les résultats de l’IRM devraient vous permetre d’y voir plus clair.

Courage!

  • Mariah

    J’ai oubliée de préciser, j’ai passée une radio et je n’ai pas d’arthrose.