Mésothérapie: demandez quel médicament on vous injecte, avant!

Aiguille de mésotherapie





La mésothérapie est une technique qui consiste à injecter des médicaments par une piqure (en complément de la prise de médicament par voie orale), dans le but de soigner mal de dos, douleurs articulaires, entorses, tendinites, et même migraines.

L’injection se fait à peine sous la peau, avec une aiguille spéciale de mésothérapie, d’un diamètre de 0.4 millimètres et n’est absolument pas douloureuse.

Cette technique permet d’accélérer les effets thérapeutiques des médicaments, et d’éviter certains effets secondaires dérivant de la prise par voie oral de ceux-ci.

Aiguille de mésotherapieLes médicaments injectés par le mésothérapeute sont de type anti-inflammatoires, antibiotiques, antalgiques, anesthésiants, “Etcetera!”

Cette technique est reconnue par la médecine, ne peut à juste titre être pratiquée que par un docteur en médecine et est remboursée par la sécurité sociale.

Et jusqu’ici, tout va bien, si ce n’est ce « et cetera » dans la liste des types médicament injectés.

Je voulais faire part de mon expérience en mésothérapie:
En réalité, je n’ai fait qu’une séance (pour tenter de chasser des maux de tête chroniques) et ce n’est pas tant le manque de résultat qui m’ennuie (après une seule séance, il ne faut pas s’attendre à ce qu’un cul-de-jatte se mette à marcher) que le “et cetera” mentionné plus haut.

En effet, le médecin qui a pratiqué les injections sur moi m’ a expliqué avoir suivi une formation en mésothérapie et j’ai trouvé que le principe de son traitement tenait parfaitement le route: il localise les endroits où il doit pratiquer ses injections en palpant, pour voir s’il trouve des points déclencheurs de douleurs (c’est le principe des trigger points – points gâchettes), sauf qu’au lieu de les traiter par le massage, on essaye de les neutraliser grâce à l’action d’un médicament.

Tout ça m’allait fort bien, jusqu’au moment où il m’a dit que le produit qu’il allait injecter était un produit homéopathique qui, au bout de plusieurs séances, pourrait bien faire son effet sur mes maux de têtes chroniques et m’en soulager pour de bon.

Ou pas.

Ce traitement serait probablement surtout bénéfique à son portefeuille, puisque de m’injecter de l’eau sucrée à 35 € une dizaine de fois,…remboursé par la sécurité sociale ou pas,…

Parfois on nous prends pour des cons, mais quand c’est sous prétexte de vouloir nous sortir de la misère, c’est assez révoltant, vous ne trouvez pas ?